Hugo LIVET est né en 1975, vit et travaille
à Clermont-Ferrand, il est diplômé de l'École Supérieure d'Art de Clermont Métropole.


Stéphanie Cherpin
«La maison» /2012
260 x 365 x 390 - Portes en bois découpées
«Assaut» /2014


Un texte de Martial Déflacieux

"Littéralement, via ferrata signifie voie ferrée. De nos jours, le terme désigne communément un itinéraire sportif, un parcours réalisé sur des pentes escarpées permettant des randonnées très proches de l’escalade. Installer des via ferrata sur des fortifications ou des édifices religieux, sur les signes de l’invincibilité et du sacré peut sembler facétieux. Certes, il y a de l’humour dans cette installation d’Hugo Livet et lorsqu’on songe que l’église Saint-Vincent était celle de dominicains, des religieux dont l’unique voeu est l’obéissance, on peut reconnaître qu’il y a même une certaine dose d’impertinence, mais il ne faudrait pas pour autant se tromper. Être subversif ou drôle ne préoccupe pas réellement Hugo Livet. L’ensemble de son travail artistique est traversé par des attentions, positions et questions récurrentes qu’il est nécessaire, à travers les installations présentées à Saint-Flour, d’appréhender un peu plus."

[…] Lire la suite en téléchargeant le PDF